Spread the love

Se poser les bonnes questions avant de démarrer une entreprise, c’est important. Ce n’est pas parce que l’on est bon dans un langage qu’on va réussir son entreprise. Être spécialiste, ou généraliste, c’est déjà un premier choix qu’il va falloir faire !

Vous savez programmer en PHP, ou bien en .net, et vous vous dites que oui, vous pouvez créer votre entreprise de développement logiciel ou de site web ?

Je suis un expert de la mort qui tue

Ah vous voilà déjà parti-e ? vous as déjà créé les statuts, vous avez déjà déposé le nom, les statuts ?
Vous allez peut-être un peu vite non ?

On peut revenir un peu en arrière, juste quelques jours ?
Voilà, nous y sommes, vous êtes en train de réfléchir à créer votre entreprise, et vous avez des connaissances fortes dans un langage (comme le PHP, le .net ou bien le Ruby).

Comment allez-vous créer ton entreprise ?

creer entreprise informatique - etre specialiste ou generaliste

Etre FreeLance ou lancer ma société informatique ?

Déjà première question qu’il faut vous poser : souhaitez-vous devenir FreeLance ou bien lancez-vous une société informatique complète ?

C’est quoi la différence ?

FreeLance, c’est être salarié sans les inconvénients.

Pourquoi je vous dis ça ? Car vous allez être présent durant une mission donnée, dans une entreprise donnée, et vous ne pourrez faire que ça.

Dès la mission finie, vous chercherez une nouvelle mission et vous serez de nouveau occupé-e à plein temps.
Et ainsi de suite.

Avoir les avantages de choisir son entreprise, sans l’inconvénient d’y rester.

 

Créer une entreprise informatique, c’est se lancer corps et âme

Avoir une entreprise, c’est penser entreprise, avec une vision, et aussi, des salariés.
Rien ne vous oblige à avoir des salariés dès le début de votre entreprise (nous y reviendrons dans un prochain article), cependant il faudra y penser, surtout si vous êtes le-la seul-e associé-e de votre future entreprise.

Développer, administrer un réseau, c’est être le médecin des entreprises

Après avoir fait votre choix entre Freelance, ou entreprise complète, il vous faut choisir également quel médecin vous serrez.

Et oui, aujourd’hui, ce n’est plus :

  • Tu seras médecin mon fils

Mais plutôt :

  • Maman, Papa, je veux être développeur-se.

Et pourtant que de ressemblance dans ces deux métiers !

Vous ne voyez pas ?

 

Choisir entre généraliste ou spécialiste

Bien que je ne sois pas médecin, je suis déjà allé chez le médecin.

Et que trouvez-vous comme populations de médecin :

  • les généralistes
  • les spécialistes

Chacun a fait son choix dans sa profession : pouvoir conseiller et guérir sur la plupart des maladies, ou bien être spécialisé dans une maladie, une partie du corps.

Et c’est là que vous, qui voulez créer votre entreprise, vous allez devoir choisir : souhaitez-vous aider les entreprises, sur des cas généraux, ou bien souhaitez-vous vous spécialiser ?

Se spécialiser

Vous allez pouvoir vous spécialiser dans un langage particulier (PHP par exemple, ou C#, spécialiste docker, ou linux Debian). Regardez par exemple les tendances des langages les plus connus :

Intégrer les analyses Google trends peut faire partie de votre analyse du marché avant de vous lancer

Vous pouvez aussi choisir une spécialité technique, comme un médecin le ferait (médecin spécialiste des yeux, médecin spécialiste de la peau), comme par exemple : administration des données, intégration, développeur d’application web, …

Ou comme ces nouveaux métiers, qui deviennent de plus en plus demandés :

Etre multi-compétences

Se spécialiser sur une seule technologie peut paraître un choix risqué.

Et oui, que se passe-t-il si vous avez choisi une technologie qui n’est plus à la mode, qui n’est plus utilisée dans le monde ?
Prenons l’exemple de java, est-ce par exemple une bonne stratégie de monter une entreprise spécialisée uniquement dans le java à l’heure des très grosses remises en cause du langage, et ce, malgré sa présence quasi mondiale des logiciels.

Que dire du Ruby on Rails par exemple qui a vu sa popularité monter, monter (surtout aux Etats-unis) et qui, aujourd’hui, se voit voler la vedette avec la maturité de Node.js ?

Promis, j’arrête avec les graphiques maintenant.

Se présenter multi-compétent permet alors d’éviter de mettre tous les œufs dans le même panier.
Attention, par contre, à ne pas diluer l’image de société compétente et spécialiste que vous souhaitez mettre en place.

On appelle ça le bruit, en communication

Etre trop bruyant, ça ne donne qu’un seul résultat : on ne vous regarde plus, on ne vous écoute plus.

Je vous conseille trois spécialités maximales mises en avant.

Prévenir ou guérir

Il existe également deux types de médecine : la préventive ou de guérison (on les oppose aussi dans la localisation Asiatique ou Occidentale).

La médecine préventive

C’est une médecine qui se pratique en amont, et qui se pratique de manière régulière. Elle est surtout là pour éviter d’avoir des maladies, ou tout du moins de limiter ses effets.

Tout comme les médecins, vous allez pouvoir choisir d’aider vos clients dans la rédaction des cahiers des charges, dans l’assistance à la gestion de projet, pour permettre que le projet soit bien dans les rails.

Vous pouvez aussi vous spécialiser dans cette approche de prévention, et vous présenter comme entreprise AMOA par exemple, ou bien formatrice dans un langage, ou bien dans une compétence, comme la gestion de projet.

La médecine palliative

C’est une médecine que l’on pratique plus en occident. Elle est là pour réparer un problème qui est déjà présent.(Le plus souvent cette médecine ne va pas guérir mais va calmer les effets, les symptômes de la maladie.)

Il arrive bien souvent en informatique qu’un client va vous appeler pour reprendre un projet qui a échoué.
Le mal est déjà fait, le code est souvent mal organisé, mal pensé.
Vous pouvez aussi aider les entreprises dans leur service après-vente informatique pour répondre aux demandes, et aux problèmes rencontrés dans un logiciel.
Logiciel que vous aurez peut-être également créé.

Vous le voyez, choisir quel médecin on sera est une étape cruciale dans la préparation de votre entreprise.
En préparant bien le terrain, vous pourrez mieux répondre à vos futurs clients.

Alors, qu’avez-vous choisi, vous allez devenir un spécialiste, ou bien un généraliste ?

 

Categories: Création entreprise

1 Comment

Le déclic qui a tout changé : créer une entreprise informatique, c'est parti ! - Réussir votre entreprise informatique · 12 September 2017 at 14 h 38 min

[…] de vous lancer dans la création d’un business model, de réfléchir à si vous allez devenir spécialiste ou bien généraliste, il est temps de se poser, et de peser le pour et le contre pour savoir si vous allez vous […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related Posts

Création entreprise

Le syndrome de l’expert informatique

Spread the loveAvoir des compétences pour créer et réussir son entreprise informatique, c’est nécessaire ? Merci pour d'avoir lu cet article !En complémentJe vous offre mon livre gratuit "Les 5 erreurs les plus fréquentes quand Read more…

Création entreprise

Préparez-vous à la surcharge mentale

Spread the loveLa surcharge mentale tout le monde en parle aujourd’hui. Et ce pour une bonne raison : avec la vie que nous vivons aujourd’hui, ce n’est pas 10 choses qu’il faut penser par jour, Read more…

Communication

Sans culture d’entreprise, pas d’entreprise !

Spread the loveQue vous soyez seul-e ou plusieurs associés, la culture d’entreprise est essentielle ! Elle est l’un des piliers qui assurera la stabilité de votre entreprise. La culture d’entreprise c’est même le ciment de Read more…

Recevez gratuitement le livre "Les 5 erreurs les plus fréquentes du créateur, et comment y remédier" !